Publié par : La blonde du sport | janvier 21, 2010

45 ans… le nouveau 60?

Et bien, nous venons d’apprendre que nous sommes beaucoup plus vieilles que nous le pensions, et il ne s’agit pas d’une erreur sur notre certificat de naissance.

Depuis une décennie on nous répète qu’on ne vieillit pas au même rythme que nos mères, « 60 est le nouveau 50 », « 50 est le nouveau 40 » et « 40 est le nouveau 30 ». Ce qui nous convient tout à fait et nous donne à chacune 35 ans … et des poussières. Mais voilà que le Telegraph de Londres vient mettre un down dans notre journée -ou nous ramener à la dure réalité, c’est selon: « 35 is the new 40: economic worries bring earlier middle age ». En somme, les soucis économiques et financiers (comment vais-je payer mes petits pots de crème à la retraite? combien de bibelots vais-je pouvoir me permettre avec l’argent de mes REER?) nous font vieillir prématurément.

L’article ajoute aussi que notre piètre état de santé (Oups! Je n’ai pas fait mon PAP test chez docteur Nguyen depuis deux ans…) ne fait rien pour arranger la situation. Bon, on peut au moins de consoler en se disant que contrairement à 67% des Américains, on ne souffre pas d’embonpoint.

Ce petit gâteau acheté chez Rami, en bas du bureau, va peut-être changer la donne. Tiens je le donne à F. ce soir.

Non, il bouffe assez comme ça. Je vais bientôt appliquer pour un emploi de nuit chez Couche-Tard pour payer sa bouffe!

Martine- Et en profiter pour voler des petits sandwichs au baloney pour les lunchs de F. et E.?

Diane: Ben non voyons, des chips pour moi!!!!!

Martine: Dans le fond, peut-être que toutes ces histoires de « 50 is the new 40 » était une immense machination des marketeurs de ce monde pour continuer de nous vendre  un style de vie qui ne nous convient plus. Genre des planches à neige aux coloris criards à des quincagénaires, des motos aux octogénénaires dans leur troisième crise de retour d’âge et des Lululemon moulants à des sexagénaires bedonnantes. Cela dit, je crois tout de même qu’on a l’air moins dévastées que nos arrière grand-mères et leurs 46 000 enfants… Mais certainement pas moins que nos mères. Elles se sont bien préservées, la plupart n’ayant pas eu de stress professionnel.

Diane: Cependant, c’est un secret de polichinelle que plusieurs de ces femmes buvaient ou gobaient des anti-dépresseurs parce que leur situation forcée (faute d’opportunités) de femmes au foyer ne les comblaient pas. Disons que les pilules et l’alcool ça fait vieillir…

Martine- … et le stress, comme le dit le Telegraph. Tu te souviens de cette photo de la jeune Afghane avec des yeux effarouchés démesurément grands?

On l’a retrouvée à 45 ans et elle a l’air d’en avoir 120… Faut dire que vivre sous le règne des Talibans doit faire vieillir plus vite que de perdre son emploi chez GM ou craindre de ne pas avoir acheté assez de REER pour se permettre une roulotte à Pompano Beach…

En tout cas, tout ça pour dire qu’on a appris aujourd’hui que selon une petite règle de trois simple, si 35 est le nouveau 40, alors nous avons … 60 ans!!!

Sujet pas rapport#1

Votre abonnement à notre blogue

Plusieurs de nos lectrices se sont plaintes qu’elles n’arrivaient pas à s’inscrire sur le blogue afin de recevoir un avis par courriel dès que nous faisons une nouvelle entrée.

Nous avons investigué auprès de Rajiv, en Inde, là où WordPress a son soutien technique. Poliment mais fermement, il nous a fait comprendre que nos fans étaient techno-twit… Confirmation de notre gourou technique à nous, Charles Fight Time. Voici son courriel: «Je viens de m’abonner à votre blogue et tout fonctionne bien. Votre ami des Indes avait raison! Sur la page d’accueil, en bas à droite, lorsque vous cliquez sur l’onglet «Suivez-nous sans efforts», il faut inscrire son adresse courriel dans le champs suivant: «Cliquez pour vous inscrire à ce blogue et recevoir de nouveaux billets par mail.»

Voilà. En espérant que ça marche…

Sujet pas rapport # 2

L’armoire du fond…

Ce n’est pas le titre du plus récent film d’horreur pour ados mais bien celui d’un de mes plus grands cauchemars. Je DÉTESTE ranger les restes de nourriture. D’abord parce que je n’arrive jamais à évaluer la taille nécessaire pour le récipient en fonction de la quantité du reste et de son format (il paraît que c’est un problème féminin, la relation avec l’espace).

Ensuite, parce que pour effectuer cette opération je dois ouvrir L’armoire du fond. Celle qui contient 1 500 plats Tupperware. Tout y est empilé pêle-mêle. Dès que j’ouvre ça me tombe dessus et je sacre ##%%!!&&&. Et chaque fois que je dois y ranger un plat, j’ouvre, je lance et je ferme!

Bref, voici mon dilemne:  on calcule tout pour ne jamais avoir de restes et je n’ai pas à ouvrir « l’armoire du fond ». Mais, s’il n’y a pas des restes, il n’y a pas de lunchs… Ce qui fait moins de budget pour aller magasiner chez Guess?.

Sujet pas rapport #3

Un peu traumatisée après avoir vu «The lovely bones», le dernier film de Peter Jackson. Épeurant et étouffant. Très traumatisée (mais pas pour les mêmes raisons), après avoir vu les premiers épisodes des séries Mirador et Trauma. De la très mauvaise télévision. Et très, très traumatisée après avoir vu les reportages de TVA à Haïti. Du très, très mauvais journalisme.

Publicités

Responses

  1. Techno-twit, techno-twit… faudrait pas charier! Ça parait qu’Rajiv n’a pas vu Diane prendre des notes sur son iPhone, s’inscrire à des sites full hight tech à la Twollow et Twitter à qui mieux-mieux! Pfiii, Rajiv…

  2. Wow! Je l’avoue je suis indigne…j’en suis à ma première visite sur votre blogue… J’en profite donc pour vous dire : bravo! Quel départ en force! Super contenu, pertinent et futé, j’adore! Ça y est, je suis fan.

    Par rapport à votre article du jour, soit 45 is the new 60, je sais bien n’avoir aucune crédibilité du haut de ma vingtaine, mais je peux néanmoins affirmer que le stress sera le mal de notre époque, tout particulièrement celui véhiculé par les angoisses économiques. Y’a pas que le prix du pain qui augmente dans la vie! Et en plus, s’il faut se sentir coupable chaque fois qu’on bifurque chez Guess puisqu’on met les études des petits en péril…

    Au pire les filles, organisez une vente des Tupperware de Diane, et divisez-vous les profits. Basta les angoisses!

    Un réel plaisir de vous lire!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :