Publié par : La blonde du sport | avril 29, 2010

Cri du coeur des 2 filles: « Vive Montréal libre! »

Les Canadiens viennent d’anéantir les Capitals de Washington… Il est temps de repenser notre ville.

En premier lieu, nous prônons  l’abolition pure et simple de  l’échangeur Turcot.

Bon, OK, mais comment fait-on ça? On est pogné avec Québec. Notre seul espoir:  que Montréal se sépare du reste du Québec. Créons la « République Populaire, Socialiste et Jamahiriyante (bonjour colonel Kadhafi!) de Montréal (RPSJM) ».

Pour donner une chance à la jeune RPSJM de s’épanouir et trouver sa place au soleil -et dans l’ordre économique mondial-  nous recommandons la mise en tutelle de la nouvelle entité dès sa création par nul autre que vos humbles serviteuses: les Deux Filles!

Nous avons déjà un programme fort chargé pour notre chère ville -qui pourrait en passant  avoir une tentation hégémonique naturelle en annexant de manière arbitraire – mais non violente- les banlieues nord et sud ( bonjour à toutes nos lectrices et tous nos lecteurs du 450!).

Premier projet : comme écrit plus haut, l’aboliton de l’échangeur Turcot et la mise à la poubelle du projet tellement « années 50 » du Ministère peuplé « d’attardés sociaux » (bonjour au maire Ferrandez et bravo pour votre excellent programme! Vous aurez une place dans la RSPJM).

Notre projet: sitôt sortis du pont, les automobilistes auront des voies les projetant vers l’est ou l’ouest (voir croquis ci-bas dessinés par de jeunes citoyens de la future République, non corrompus par la dictature des fonctionnaires de Québec). Ceux qui continueront au nord le feront sur une voie rapide, certes, mais non aérienne, qui ne défigurera pas notre chère ville. Des millions d’arbres agrémenteront le nouveau tracé, les voitures seront amenées à zigzaguer entre eux.

Ces millions d’arbres seront plantés par de jeunes Montréalais issus de toutes ethnies et classes sociales, lors de la «Journée Jamahiryante», devenue congé statutaire de la RPSJM. La date reste à déterminer, nous hésitons entre le jour de nos anniversaires respectifs.

– Je ne veux pas te faire de peine Diane, mais je suis née au printemps, moment de Joie, de Lumière et idéal pour planter des arbres. Tu es née au coeur de l’automne, alors qu’il pleut, qu’il fait sombre, et que les feuilles tombent massivement des arbres.

Diane- Mais que fais-tu du respect de tes aînés? Mon droit d’ainesse sur toi me permet de décider dans ce dossier.

Martine- Il n’y aura pas d’agisme en RPSJM, ni de trafic d’influence.

Deuxième projet: LES RIVES, CALVAIRE! Allons-nous voir le fleuve St-Laurent de notre vivant autrement que sur des autoroutes à travers les fenêtres, généralement sales, de nos voitures? Nous en avons marre de devoir aller manger – mal- à Ste-Anne-de-Bellevue pour avoir enfin l’impression de vivre sur une île! Toutes les grandes villes du monde, pognées comme nous avec des ports monstrueux ont, ou sont en train, de repenser leurs berges. Vancouver, Barcelone, Boston, et même -et surtout…- Québec ( tiens c’est là que vivent les fonctionnaires …)

Nos rives deviendront des lieux enchanteurs qui serviront à augmenter l’indice de bonheur collectif de la RPSJM: les familles se souderont grâce aux promenades dominicales et aux bucoliques baignades au coucher du soleil (oui nous allons AUSSI dépolluer le fleuve); les esseulés trouveront  l’âme soeur parmi les heureux badauds; les enfants pourront lâcher leur fou, faisant diminuer le niveau de stress de leurs parents (qui seront ainsi plus productifs au travail, contribuant à l’enrichissement de la ville-État); les aînés garderont la forme grâce à des activités physiques et mentales 24/24 diminuant ainsi le coût que leur mauvais état physique fait peser sur le système.

Tout cet argent économisé paiera largement pour la revitalisation des berges, il en restera même pour TROIS nouveaux hopitaux universitaires, pourquoi s’arrêter à deux?

Pour entrer dans notre magnifique Ville-État, il faudra bien sûr payer son dû. Les péages serviront à doter la RSPJM de divers services essentiels, dont Internet sans fil haute vitesse gratuit partout, y compris chez les citoyens, dedans leurs maisons.

Par ailleurs, nous allons économiser des centaines de milliers de dollars (devrait-t-on créer notre propre monnaie, l’écu Jamahiryan, à notre effigie?) en salaire pour les élus: comme c’est une république populaire, la RPSJM sera gouvernée essentiellement par des regroupements spontanés de citoyens bénévoles, altruistes, éduqués et plein de bonne volonté.

-Les brigadiers scolaires sont remplacés par des yogis que les enfants  nourrissent les matins, midis et après-l’école, sur une base rotative. C’est ainsi que nous créerons une relève de citoyens bénévoles, altruistes, éduqués et plein de bonne volonté.

Dossier construction:

-Martine: J’ai une idée. On fait venir Rambo Gauthier à Montréal, on le nomme Citoyen d’honneur et on le met en charge de la supervision de tous les chantiers. Tu vas voir, ça va marcher…

Diane: je vais vomir…

Les animaux seront libres en RPSJM. L’emblême de la ville-État: L&M face à un ordinateur pour symboliser la modernité ainsi que le respect de la Nature.

-Diane: Pas encore cette maudite photo de L! On l’a déjà mise…  Je vais (encore) vomir…

Vous, futur(e)s citoyen(ne)s (tous les Québécois et même étrangers auront AUTOMATIQUEMENT la citoyenneté Jamahiryante), quels services souhaitez-vous recevoir? Nous attendons vos suggestions…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :