Publié par : La blonde du sport | mai 20, 2010

Martine a eu un D en histoire

…un D+

Diane: D+, D-, D, appelle ça comme tu veux, c’est poche pareil.

Martine: c’est surtout totalement injustifié! Quand ma fille est arrivée en me disant que NOUS avions eu cette note affreuse dans NOTRE travail d’histoire du Canada  sec.IV, les bras m’en sont tombés…

Diane- Correction, j’étais présente et elle a dit « Tu sais le travail d’histoire pour lequel tu m’as aidée… TU as eu D »

Martine- D+  !!!  Sans me vanter, je suis une crack en histoire, bon peut-être pas canadienne, mais mondiale: je sais à peu près dans quel siècle a vécu le pharaon Toutankhamon et que les historiens cherchent toujours l’identité de sa maman, ils hésitent entre Cléopâtre et Nefertiti; Je sais ce que portait Louis XVI avant de se faire guillotiner en 1793 (pour les curieux: un polo Ralph Lauren et des Tods); Je sais qu’avant la bataille de Waterloo, Napoléon a joué au scrabble avec son colonel-en-chef; Je sais que les Shoguns, au Japon, seraient des genres d’entrepreneurs de la construction si on les transposait dans notre siècle, au Québec, tellement ils en menaient large dans leur société…

M.: Tu sais peut-être tout ça mais TU m’as fait refaire mon travail en ajoutant des choses inutiles et à côté de la plaque et voilà, j’ai un D.

Martine: D+

M. : Anyway, je dois le refaire… Le prof a dit: «Y’a trop de trucs pas rapport et il faut faire un retour sur le sujet même.»

Diane- je te l’ai toujours dit « focus Martine focus »…

Martine: C’est là que j’en reviens pas. Pour une fois que j’aide ma fille dans ses travaux, j’ai voulu avoir une approche globalisante et appliquer toute ces notions de transversalité: pourquoi répondre platement aux questions quand on peut mettre les éléments historiques en perspective et ajouter plein de détails pertinents et croustillants?  C’est pas ça les compétences transversales? La dernière fois qu’ON a eu une note aussi poche c’était en 1ère année du primaire. Un «travail» de recherche sur les oiseaux. On a fait de la  belle ouvrage mais la prof a écrit: fallait pas faire un travail sur LES oiseaux mais sur UN oiseau… Ben là, fallait le dire!

Diane-Tu vois, ça ne risquait pas de m’arriver, je suis tellement nulle en animaux -je n’ai jamais pu associer les personnages de Benjamin à leur race respective, c’est tout juste si j’ai pu voir que Benjamin est un chien- que je n’ai jamais contribué aux recherches  animalières. Par contre, je me suis mêlée de pas mal de compositions. À tel point que F. les fait maintenant en cachette à l’école il n’en peut plus…

Martine- Je le comprends! Par ailleurs, Benjamin n’est pas un chien, c’est une charmante tortue, et j’ai lu plusieurs fois toute la collection à M.

Diane- Ah!oui? Te souviens-tu du nom de l’ami ours?

Martine: Ourson. C’était son nom avant que la stupide maison d’édition attribue à tous ces charmants animaux de vrais prénoms ridicules. Donc, pour répondre à ta question: Martin. Mais je préférais Ourson, comme je préférais Bernache, Renard et Orignal…

Diane: Je dois avouer que les prénoms étaient plus poétiques, mais le vrai nom de ces animaux m’aidait, car j’étais incapable de déterminer leurs races…

Martine: Mon seul regret de cette adorable série: qu’il n’y ait pas eu de Chaton.

Diane: Parlant de Chats… Que penses-tu du dernier Vanity Fair avec  tous ces beaux joueurs de soccer?

Martine: Cet «article» donne de moins en moins le goût d’appuyer la Corée du Nord au Mondial d’Afrique du Sud, tel que nous l’avions promis… Aucun Nord-Coréen dans ce numéro… Seulement des Brésiliens, des Portugais, des Africains, des Italiens… Vas savoir pourquoi…

Diane: Parlant d’Italiens… T’ai-je dit que le commentateur sportif durant les matchs du CH à RDS ressemble à Lino Saputo Jr?

Martine: Il s’appelle Joël et tu radotes…

Diane: Martine… Pourquoi y a-t-il des planches de deux couleurs différentes sur ta terrasse?

Martine: C’est l’oeuvre d’un autre homme engagé…

Surveillez Rue.Frontenac.com pour une histoire d’homicide volontaire mettant en vedette une journaliste du Plateau et un «dividu» (bonjour Claude Poirier) à tout faire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :