Publié par : La blonde du sport | mai 27, 2010

La démence chez le vieillard

Grâce à ce blogue, nous voilà expertes de la démence chez le vieillard. En effet, plusieurs internautes ont trouvé leur chemin vers nous en tapant l’expression « démence chez le vieillard » dans Google, ce qui fait de nous, d’emblée, des expertes reconnues.

Nous songeons d’ailleurs à monnayer notre expertise via diverses plate-formes : conférences internationales (surveillez la date pour votre ville/pays), livres, consultation, etc.

Pour vous faire patienter en attendant notre tournée mondiale, voici nos premières réflexions, en vrac, sur la démence chez le vieillard :

Tout d’abord, le sujet est très important. Nous serons tous et toutes amenés à vivre l’état de démence lorsque nous serons vieillard (e) s.

L’état est universel, unisexe et ne discrimine ni en fonction de l’ethnie ni de la classe sociale.

– Relativisons : la démence demeure dans l’œil de celui qui regarde. Ainsi, la démence de Martine est toujours, en toute circonstance, plus grave que la mienne peu importe l’objet ou la manifestation de celle-ci.

-Martine : J’ai pas traversé les Rocheuses, avec ses dangers d’éboulements rocheux, ses animaux sauvages en liberté et ses bus débordant de Japonais en char loué, pas d’assurances, moi…

-Diane : C’était de la saine gestion des finances familiales et du risque…

-Martine : De la démence inspirée par l’avarice…

-Diane : mon cas est trop isolé pour être intéressant…  Revenons au sujet principal.

En tant qu’expertes, nous avons retenu trois études dont nous partageons généreusement le contenu avec vous (profitez-en car bientôt, toute notre expertise sur la démence chez le vieillard sera payante)…

Étude#1 : une nouvelle étude espagnole démontre que la consommation modérée d’alcool peut protéger le cerveau contre la maladie d’Alzheimer.

-Martine : Qu’entend cette étude par «consommation modérée?»

-Diane : La modération est dans l’œil de celui qui boit…

– Nous sommes donc des buveuses modérées…

-Diane : Je dirais : très modérées.

Étude #2 : un gros ventre, au mi-temps de la vie, multiplie par 2,3 fois les risques de démence chez le porteur dudit ventre lorsqu’il ou elle atteindra l’âge de 70 ans, avec ou sans son ventre…

Étude #3 : L’obésité, et pas juste le gros ventre, augmente de 42%  les risques  de développer la démence, de 73% la démence vasculaire, et de 80% l’Alzheimer…

-Martine : Qu’est-ce que la démence vasculaire? Est-elle plus grave que la démence tout court?

-Diane : À permière vue, je dirais qu’il s’agit du syndrome de la jambe lourde. Le sang, devenu fou, refuse de circuler…

-Martine : C’est pas ça que tu as quand il fait trop chaud?

-Diane : Si si…  et si  j’en crois cette étude, il suffit que je me fasse liposuccionner le ventre pour enlever un des facteurs de risques…

En tant qu’expertes, nous adhérons totalement aux résultats de l’étude #1, mais sommes des plus perplexes face à ceux des études #2 et #3. En quoi la graisse rend-t-elle dément? Quoique… La Grèce a rendu fous les marchés financiers…

Tiens, une piste d’étude : la Grèce est-elle un facteur aggravant de l’épidémie d’Alzheimer?

Passons à notre second sujet d’expertise : le BBQ modifié.

En effet, quelques internautes ont trouvé notre site en tapant « BBQ modifié » dans Google. Ne négligeant aucun de nos publics, nous offrons donc à ces amants de la rôtisserie en plein air quelques pistes de réflexions.

Tout d’abord : pourquoi modifier un BBQ? Les motivations doivent être sincères et effectuées dans un esprit de développement durable. Rappelez-vous que le BBQ modifié ne peut plus retrouver son allure d’origine (un peu comme  la chirurgie esthétique, même la plus malheureuse, ne peut être réparée, comme en font foi ces jumeaux sexagénaires français qui ont abusé de la «modification», sinon du BBQ, du moins de leur visage)…

Par ailleurs, il faut éviter tous dommages collatéraux dans cette opération de modification du BBQ :

-un invité/animal errant/petit noiseau/voisin/entrepreneur en construction/ flambés par une modification trop brutale de la puissance de l’engin;

-une perte du mobilier de jardin/clôture/plantes et fleurs/maison toute entière en raison, une fois de plus, d’une modification trop brutale de la puissance de l’engin.

Voilà, en gros, ce que nous recommandons à nos internautes qui désirent modifier leur BBQ. Une série de conférences internationales suivra (surveillez la date pour votre  ville/pays).

Y a-t-il d’autres sujets, aussi capitaux, qui mériteraient que nous partagions notre expertise avec vous, chers internautes, ou doit-on continuer de se fier aux choix aussi étranges qu’aléatoires de Google?

La parole est à vous!

Publicités

Responses

  1. Je vous ai plutôt trouvé sur Google en effectuant une recherche sur les vieux barbecues qui rendent fou 🙂

  2. Nous préparons aussi une série de conférences sur ce sujet. Les dates suivront.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :