Publié par : La blonde du sport | septembre 29, 2010

Mort de Serge Bélair et vent de nostalgie de Diane

La mort de Serge Bélair me fait penser à feu notre laitier de famille. Un bon monsieur qui a fait partie de notre quotidien pendant une décennie.

Martine- Rapport? Serge Bélair n’était pas laitier mais animateur.

Diane-Je l’sais. Mais les deux représentent pour moi la même période, soit mon enfance. Serge faisait partie de mon décor, comme le laitier.  L’un comme l’autre étaient toujours là.  Jusqu’au jour où le vieux laitier a cédé sa place à un plus jeune. Il a cessé de sonner pour donner les pintes de lait -en vitre- à ma mère, toujours en robe de chambre en ratine de velours. Ça ne l’intéressait pas.

Martine- On se demande bien pourquoi… Parlant de ratine de velours, ma mère et moi en avions chacune une, fabriquées maison par maman. Elles étaient pourpres, comme celles des cardinaux…

Diane- Ta mère tricotait des robes de chambre?

Martine- La ratine se coud, elle ne se tricote pas. Cependant, les pantoufles de phentex se tricotaient.

Diane- Ah! ça c’est un objet du passé pour lequel je ne ressens aucune nostalgie. J’en avait plusieurs paires qui avaient le format de bottines de boxeurs, montant très haut sur la cheville. C’était laid, -généralement plusieurs couleurs mélangées-, ça glissait sur les planchers de bois et ça piquait.

Martine-C’était hyper confo! Faut dire qu’on avait des tapis murs-à-murs chez nous. Je ne pouvais pas déraper. À part la ratine et le phentex, je m’ennuie des salopettes, des Trecks, des sabots danois portés avec des bas de travailleurs, des ponchos boliviens et des K-Way. Quoique ces derniers sont revenus à la mode, mais je ne trouve plus ça beau…

Diane- Je portais aussi des sabots avec des bas de laine gris avec la ligne rouge. Mais je poussais la coquetterie à y ajouter un chapeau en feutre bourgogne avec une belle plume. C’était magnifique avec mes cheveux bouclés!

Martine- Je me souviens de ce genre de chapeau, mais je n’en ai pas porté, Dieu merci!

Merci Serge pour ce doux moment de nostalgie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :