Publié par : La blonde du sport | mai 1, 2011

Anesthésie générale et transfert de personnalité des deux filles

Lorsque Martine s’est réveillée de son anesthésie générale, à la suite de l’ablation de son cerveau/vésicule biliaire, j’ai voulu lui faire une bonne blague: je lui ai fait croire que j’étais devenue une amie des bêtes. Ma job: relationniste à la SPCA. Les bêtes avant tout. Chiens, chats, ratons, rats, toutes les créatures du bon Dieu sont désormais mes amies, lui ais-je affirmé avec conviction, en ajoutant: la photo de mes deux fils, sur ma table de chevet, a été remplacée par celle de tes deux chattes jumelles, L&M.

Évidemment, quelques heures heures après une anesthésie, sous l’effet du Démérol, ce genre de changement de vie paraît plausible. J’ai aussitôt félicité Diane, et lui ai promis l’amour éternel des bêtes. Le lendemain, au téléphone, elle en a rajouté: elle caressait un oppossum tandis qu’elle me parlait, en lui donnant un biberon de lait chaud. L’effet des médicaments/anesthésie s’atténuant, j’ai commencé à douter… et l’ai testée.

Martine- Diane, peux-tu laisser quelques minutes ton oppossum pour venir chez moi, aider ma fille à changer la litière des chattes et les nourrir adéquatement?

Diane- Je vais vomir…

Et c’est ainsi que j’ai été démasquée… Mais, j’ai moi-même démasqué Martine le lendemain, alors que je la visitais au retour de l’hôpital (où elle a rencontré une charmante nonagénaire avec qui elle songe à démarrer un blogue sc-fi/médical/gore… Je suis jalouse…) Bref, en sortant les coussins de sa remise, je suis tombée nez à nez avec un contenant à l’étiquette troublante: «Fiche le Camp!» «Efficace et de longue durée répulsif animal (bravo la trad): repousse chats, chiens, ratons laveurs, mouffettes (le prénom de sa propre chatte!!) et marmottes.» Du poison!

Martine- Wow!!! C’est pas du poison, c’est un répulsif! Tous les chats qui ont fréquenté ma terrasse cet hiver rendaient L&M nerveuses et irritables. J’ai décidé de les «répulser» pour le bien-être de mes chattes.

Diane- Comment peut-on prétendre aimer les bêtes alors qu’il s’agit d’un amour «sélectif»? Cette anesthésie m’a ouvert les yeux sur la vraie nature de Martine. Elle peut bien bloguer maintenant avec sa nouvelle bro, la nonagénaire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :