Publié par : La blonde du sport | octobre 22, 2011

Les 2 filles s’indignent des cheveux de Khadafi

Pathétique, la dernière apparition publique de feu, colonel Khadafi. Quelle chevelure hirsute au sortir du tunnel où il s’était terré! On aurait dit une explosion de laine d’acier! À côté de Khadafi, Einstein avait l’air de sortir du coiffeur…

Martine- En plus de sa hirsutitude, il affichait une calvitie prononcée derrière…

Diane- Pauvre Martine! On est loin de l’Apollon sur lequel tu as fantasmé à l’adolescence… Arriveras-tu à oublier cette terrible dernière image?

-Ça faisait au moins 15 ans qu’il avait l’air d’un crapaud enflé…

Pour revenir aux cheveux de Khadafi, nous croyons qu’il aurait dû consulter l’honorable Chantal Biya, la déesse des coiffures africaines, avant sa dernière apparition. Chantal Biya, par ailleurs, que nous félicitons chaleureusement pour la réélection de son tout aussi honorable époux, Paul Biya, au poste de président du Cameroun. Les résultats ont été connus hier… après trois semaines de comptage.

Martine -J’ai ouvert une bonne bouteille de Saint-Émilion pour cette occasion…

Diane -Celle que tu as reçue lors de ton voyage de presse sur le thème supposé du financement des universités françaises? Rapport?

-Autant rapport que ta ballade de shopping à Paris -bonjour les souliers à 400$- où tu as supposément couvert l’économie jaune…

-Mauve… pas jaune. L’économie mauve.

-C’est du pareil au même…

Pour en revenir à la coiffure des dictateurs… La tendance lourde chez ceux qui tiennent encore le coup dans le monde arabe est le cheveu ras. Nous saluons cette tendance qui leur évite de laisser à la face du monde, le jour de leur exécution, un mauvais souvenir de plus. Il n’est pas nécessaire de finir honni et hirsute. 

-Dans le cas de plusieurs d’entre eux, je pense à Mohammed VI du Maroc ou le bienveillant Bachir El Assad de Syrie, il semble que ce soit Mère Nature qui leur ait donné un coup de pouve en les gratifiant d’une calvitie abondante.

Parlant d’abondance, c’est le temps des récoltes.

-Martine, vas-tu nous préparer un bon potage?

-J’en suis là, j’ai lorgné les poireaux en solde ce matin… Mais dans mon coin, l’abondance, c’est plutôt du côté des nouveaux sens interdits, dos d’ânes, fermetures de rue, etc. Mon maire Ferrandez a cependant une chevelure abondante et toujours bien coiffée, pas besoin de conseils de Chantal Biya, en tout cas pas sur ce point.

Diane -Où crois-tu que les indignés du Plateau planteraient leurs tentes? En tout cas, je te promets d’aller te porter de la souper si tu participes au campement…

Martine -Tu sais pas faire de la soupe, Diane.

Diane -Et j’ai les cheveux hirsutes au réveil…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :